murmures (Yves Rousseau quintet)

murmures (Yves Rousseau quintet)

Anne Le Goff – chant
Pierrick Hardy – guitare
Thomas Savy – clarinette basse
Keyvan Chemirani – percussions
Yves Rousseau – contrebasse, composition
sur des poèmes de François Cheng

« Le centre est là d’où viennent les murmures »           François Cheng

« murmures, un nouvel ensemble constitué d’artistes venus d’univers très différents mais qui, à l’image du monde d’aujourd’hui, forts de leurs identités et de leurs itinéraires singuliers, sont en quête d’un langage commun autour de l’écriture de ce poète majeur qu’est François Cheng. Un nouveau projet dans lequel la musique vient du poème, de « cette poésie qui accède à un calme étrange fait de sérénité et d’alarme, qui a l’art de conjuguer les contraires et de donner du sens… » *

Une nouvelle formation au son résolument acoustique avec la voix, les percussions à peaux, les cordes frottées et pincées ainsi que le souffle du bois.

Une musique mélodique, écrite tout autant qu’improvisée, une voix chantée qui raconte, une voix qui parle, susurre, murmure…

Pour l’écriture de ce nouveau répertoire, je me suis laissé aller à la musique des mots, tout comme François Cheng « a souvent souligné quelle jubilation le saisissait au simple énoncé d’un vocable et comment, syllabe à syllabe, les sonorités libéraient alors le sens et tout un charroi de sensations et de réminiscences » *

« La parole de Cheng est une parole sans autre exemple. Une parole venue du plus éloigné et qui résonne soudain au plus près, avec un timbre d’évidence, mais si singulier qu’il suggère un parcours alerté et quelques grandes traversées de silences et d’effrois »… » *

* André Velter, préface du recueil de poèmes de François Cheng intitulé « A l’orient de tout » 

NRF Poésie / Gallimard 2005

YR septembre 2015

© Jérôme Prébois
© Yves Rousseau 2015 / Contact / Administration du site